Assurance vie sans frais d’entrée ni sur versements

Comparez gratuitement les différents placements du marché pour trouver le meilleur taux de rendement :




Les assurances vie proposées sur Internet cassent les prix sans brader la qualité. Mais il faut se montrer sélectif car il existe certaines assurance vie sans frais et assurance vie avec frais. On peut faire un placement assurance vie sans frais sur internet ( comme assurance vie fortuneo , symphonis ).

frais d'entré et versement assurance vieDifficile de les rater. Altaprofits, Symphonis, BoursoramaING Direct, Placement-direct… autant de sites Internet d’établissements financiers ou de courtiers qui proposent un contrat d’assurance vie sans frais sur versements. Quand le marché tourne entre 2 et 4 %, l’effet séduction joue à plein. Mieux, leurs contrats affichent des taux de rendement pour leurs fonds en euros entre 2,5 % et 3,5 % pour 2016 quand, là encore, le marché est à 2,20 % en moyenne. Ce qui en fait un placement d’assurance vie remarquable pour les liquidités. Alors, la mariée est-elle trop belle ?

Mirage ou réalité virtuelle

Les assureurs ont vite fait de dénoncer le mirage des frais réduits, car ils seraient forcément récupérés par ailleurs. Notamment du côté des frais de gestion, beaucoup plus pénalisants sur la durée. Ils ont raison sur un plan théorique (voir notre simulation).

Pourtant, force est de constater que les frais de gestion de ces contrats d’assurance vie sans frais ne sont pas plus élevés que ceux de la plupart des assurances vie multisupports du marché.

Pas tous, il est vrai. Seul une simulation vous permettra de trouver les organismes proposant de l’assurance vie sans frais et avec le meilleur taux de rendement. Notre simulateur situé ci-dessus est à votre disposition.

Si quelques assureurs ont déjà investi le terrain du “sans frais”, à l’instar de la Macif ou de Legal & General, le schéma est cette fois différent. L’économie de frais provient avant tout du canal Internet. Ces contrats permettent de s’affranchir du réseau de distribution à qui reviennent habituellement les frais d’entrée. Mais Internet permet plus : la consultation du contrat d’assurance vie et des fonds en ligne, les passages d’arbitrage, etc. Ces atouts n’auront pas échappé aux épargnants avisés capables de se débrouiller seuls, sans l’aide d’un conseiller.

Reste une question : vont-ils tenir ? La survie du précurseur en la matière, Altaprofits, lancé fin 2000, est rassurante. Quoi qu’il en soit, en cas de disparition du site, qui est en fait un courtier d’assurances, l’assuré reste lié à l’assureur (en l’occurrence, Suravenir pour Symphonis et La Fédération Continentale pour les autres). En revanche, sachez qu’à l’exception d’Altaprofits et d’ING Direct Vie, tous ces contrats sont dits “collectifs”. Autrement dit, leurs conditions techniques peuvent être modifiées sans votre accord. De quoi être vigilant…

Faites jouer la concurrence

Attirants de prime abord, mais seule une lecture détaillée des conditions générales de ces contrats sans frais permet de les juger. Elles peuvent bien sûr être consultées et imprimées sur les sites. Incontestablement, ces produits sont de bonne qualité, point confirmé par les notes techniques obtenues dans notre Grand Prix de l’assurance vie. Pas de frais cachés ou de clauses condamnables chez eux.

On peut souscrire tranquille. Enfin presque, car il faut évidemment mettre ces contrats en concurrence. Les différences ne sont pas minces. Par exemple sur les frais de gestion sur Sicav. Ils vont de 0,75 % chez Placement-direct (qui prend 0,75 % de frais d’entrée sur le contrat limité à 150 euros) à 0,95 % chez Altaprofits. Mais ce dernier offre deux arbitrages annuels gratuits, quand Boursorama et ING Direct les facturent 0,25 % avec un minimum de 25 euros. Traduction : un arbitrage pour moins de 10 000 euros se fait matraquer. Avec un forfait à 28 euros, Symphonis est lui encore plus intéressant pour les gros investisseurs… Côté offre financière, la fourchette est large : jusqu’à 164 fonds chez Altaprofits, mais seulement 10 chez ING Direct. Enfin, Symphonis et ING Direct ne proposent toujours pas de garantie plancher, optionnelle chez leurs concurrents. Autant de petits détails qui comptent…

Vous l’aurez compris, si vous souhaitez comparer les différentes assurances vie pour trouver la plus interessante, il vous suffit de faire une simulation.

Souscrire à un contrat d’assurance vie n’est pas évident mais cela reste un placement sans trop de risque.


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars Cette page a été notée 12 fois avec une moyenne de 4,83 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...


NO COMMENTS

LEAVE A REPLY