Assurance vie multisupport

Comparez gratuitement les différents placements du marché pour trouver le meilleur taux de rendement :




Quel contrat d’assurance vie multisupport choisir ?

Assurance vie Odyssiel (assurance vie multisupport proposée par AXA France)

Ce contrat collectif propose deux types de gestion automatisée pour l’assuré.

Avec l’offre évolutive, l’épargne est répartie entre un fonds en euros, le support actions internationales Multistars et un fonds d’obligations indexées sur l’inflation. Le capital est progressivement sécurisé jusqu’à l’échéance. La gestion par convention maintient, elle, une répartition constante de l’épargne entre différents fonds. L’assuré peut aussi gérer librement son épargne avec un choix de onze fonds AXA, dont celui en euros. Les frais d’arbitrage s’élèvent à 1%. Odyssiel comprend aussi plusieurs garanties. En cas de décès avant 70 ans, le capital versé au(x) bénéficiaire(s) est au moins égal aux versements nets. Une ” garantie airbag ” incluse dans la gestion évolutive octroie un bonus de 5% sur le versement initial si la performance d’AXA Multistars est inférieure à 50% au bout de dix ans. A noter que ce contrat, distribué par le réseau salarié d’AXA, remplace le produit Expantiel.

– Versement initial minimal : 750 euros ; versements suivant min. : 750 euros ; versements / mois

min. : 60 euros ; frais sur versements : 4,85% + 25 euros à la souscription ; frais de gestion : 0,96%.

——————————————————————————–

Plan Études Société Générale (combinaison d’une assurance vie et d’une assurance décès proposée par la Société Générale)

Avec son Plan Etudes, la Société Générale marie deux de ses produits pour les parents. Le premier, Erable Evolutions, est une assurance vie permettant de constituer un capital. C’est le contrat d’entrée de gamme de la banque, disposant de plusieurs solutions d’investissement mais cher pour les petits encours. Le second, le contrat Généa, est une assurance temporaire décès garantissant un capital aux enfants en cas de décès ou d’invalidité grave de leurs parents. Il peut être résilié chaque année. Sans éclat, cette combinaison rappelle qu’un placement pour sa progéniture commence par la souscription d’une assurance décès.

Versement initial minimal : 150 euros ; vers. suivants min. : 150 euros ; versements / mois min. : 50 euros ; frais sur versements : 4 % dégressifs ; frais de gestion : 0,96 % dégressifs.

——————————————————————————–

Assurance vie Altinéo (assurance vie proposée par la GMF)

La GMF lance un nouveau contrat d’assurance vie exclusivement en euros. A versements et retraits libres, il prévoit un taux de rendement annuel garanti égal au minimum à 60 % du taux de rendement moyen des actifs des deux derniers exercices. Un taux fixé à 3,20 % net pour 2005. A noter, Altinéo enterre le contrat vedette Compte Libre Croissance, désormais fermé à la souscription, mais pas aux versements ! Si frais et taux garantis restent identiques, les minima de versements ou de rachats sont, eux, augmentés sur le nouveau contrat. Surtout, les produits financiers affectés au compte de résultat tombent de 96 à 90 % minimum. Seul véritable plus : une option dépendance doublant la rente viagère si elle a été choisie à la sortie… prochainement proposée aussi dans Compte Libre Croissance.
Versement initial min. : 750 euros ; vers. suivants min. : 150 euros ; vers. / mois min. : 60 euros ; frais sur versements :
3 % (+ 25 euros à la souscription) ; frais de gestion : 0,50 %.

——————————————————————————–

Assurance vie Avip Multilib (assurance vie proposée par Avip)

Filiale des AGF depuis la fin 2004, l’assureur Avip propose un contrat multisupport à versements et retraits libres. Distribué par des conseillers en gestion de patrimoine, il donne accès à 200 Sicav de 50 sociétés de gestion différentes, mais aussi à 3 sociétés civiles de placements immobiliers. L’épargnant peut bien sûr sécuriser son capital sur le fonds en euros Avip Sécurité 2. Il a rapporté 4,55 % net en 2004 et affiche un taux minimum garanti de 2,50 % cette année. Avip Multilib propose aussi plusieurs options d’arbitrage automatique, pour sécuriser les plus-values sur le fonds en euros ou, au contraire, pour dynamiser l’épargne sécurisée. Ces opérations sont sans frais. L’assuré peut aussi souscrire une garantie plancher en cas de décès, à hauteur de 100 ou 120 % du capital investi. Elles sont facturées uniquement si le capital est en moins-value. Complet, ce contrat souffre malgré tout de frais élevés, dans la fourchette haute du marché.
Versement initial min. : 10 000 euros ; vers. suivants min. : 1 000 euros ;
vers. / mois min. : 200 euros ; frais sur vers. : 4,90 % ; frais de gestion : 0,90 % sur le fonds en euros, 1 % sur les autres ; frais d’arbitrage : 1 % (min. 40 euros).

——————————————————————————–

Assurance vie  LinXea Vie (assurance vie proposée par www.linxea.com. Assureur : Prudence vie)

Un contrat de plus à 0 % de frais d’entrée ! Son nom : LinXea. Ce multisupport est distribué sur Internet. Avec des frais de gestion à 0,60 %, sur le fonds en euros mais aussi sur les autres supports d’investissement du contrat, il se place comme le contrat en ligne le moins cher du marché (voir la liste sur VotreArgent.fr). Assuré par Prudence Vie (filiale du groupe Generali), LinXea offre tous les atouts modernes de l’assurance vie : versements et retraits libres ou programmés, garantie plancher optionnelle, sécurisation automatique des plus-values, etc. Il donne accès au gratin des Sicav du marché parmi une centaine de fonds disponibles. Pour son support garanti, il s’appuie sur un bon fonds en euros, situé dans le peloton de tête des rendements depuis des années, avec notamment 4,75 % net en 2004. L’assuré peut, bien sûr, réaliser tous les actes de gestion en ligne, avec des frais d’arbitrage bon marché. Qui est l’initiateur de ce contrat ? Un cabinet de gestion de patrimoine indépendant, SDC Patrimoine, installé à Lyon, qui n’en est pas à sa première incursion sur Internet. En 2001, il avait, en effet, lancé le site discount de contrats d’assurance vie www.atlas-finances.com
Versement initial min. : 1 000 euros (500 euros en cas de versements programmés ensuite). Versement libre min. :1 000 euros. Versements programmés min.: 75 euros / mois ou 150 euros / trimestre, semestre, année. Frais sur versements : 0 %. Frais de gestion : 0,60 %. Frais d’arbitrage : un gratuit par an, puis 15 euros en ligne ou 0,50 % par courrier (min. 15 euros).

Il existe egalement des contrats d’assurance vie haut de gamme

——————————————————————————–

Assurance vie WinToWin Vie (assurance vie proposée par www.sicavonline.fr)

Payer des frais uniquement si la performance affichée est supérieure à 5 %, c’est le principe de WinToWin. Au-dessous, on ne vous prélèvera ni frais sur versements, ni frais de gestion ! Au-delà de 5 %, vous laissez 20 % du surplus de performance au gérant. Par exemple, si l’épargne du contrat dégage 7 %, on vous enlève 0,4 %. Ce contrat contient deux fonds risqués : Avenir Finance International, composé d’actions internationales, et Avenir Finance Europe (éligible au NSK). Ils sont gérés par Avenir Finance Investissement. Inconvénient majeur de WinToWin : il ne comprend pas de fonds en euros, voire de support monétaire, pour sécuriser le capital si nécessaire.
Versement initial min. : 1 600 euros ; vers. min. suivant : 800 euros; vers. min. / mois : 200 euros; frais sur vers. : 0 % ; frais de gestion : 20 % de la surperformance au-delà de 5 %.

——————————————————————————–

Assurance vie Accord Avenir (Assurance vie proposée par Auchan – Suravenir)

S’inspirant de Carrefour Horizons, lauréat de notre Grand Prix de l’assurance vie multisupports profilés, Auchan propose un contrat simple et complet. Assuré par Suravenir (Crédit Mutuel Arkéa), ce contrat aux frais modérés est accessible avec 400 euros, payables en dix mensualités. Les frais d’entrée de 3 % passent à 2,5 % quand le contrat atteint 5 000 euros et à 2 % à 20 000 euros. Côté gestion, le souscripteur peut investir à 100 % sur le fonds en euros, avec garantie du capital, ou dans l’un des trois profils proposés. Ces derniers combinent le fonds en euros et le fonds Axa WF Talents, investi en actions internationales, avec un poids respectif de 75-25 % dans le profil prudent et de 25-75 % dans le profil dynamique. Ils sont remis à niveau chaque année et le souscripteur peut passer d’un profil à l’autre gratuitement. Mais il peut aussi faire sa propre répartition, en bénéficiant alors de la sécurisation ou dynamisation automatique des plus-values sans frais. Au choix, le contrat est à durée viagère ou fixe prorogeable. Il inclut en outre une garantie décès jusqu’à 75 ans, facturée si le capital est négatif, et propose à la sortie quatre options de rente viagère ou des rachats partiels programmés. Attention, ces derniers sont facturés ! A noter qu’un taux de 4,5 % net est garanti sur le fonds en euros en 2005 sur les versements effectués avant le 30 juin.
Versement initial min. : 400 euros. Versement complémentaire minimum : 40 euros
Versements programmés min. : 40 euros / mois ou 100 euros / trimestre. Frais sur versements : 3 %. Frais de gestion : 0,60 %. Frais d’arbitrage : 0 %

——————————————————————————–

Assurance vie Ricochet (Assurance vie proposée par la Caisse d’Epargne)

La Caisse d’Epargne complète sa gamme de contrats d’assurance vie avec Ricochet, un contrat monosupport en euros destiné aux 20-40 ans. Objectif 100 % sécurité puisque, sur ce type de contrat, le capital est garanti par l’assureur. A la souscription, l’assuré doit obligatoirement mettre en place des versements réguliers d’au moins 30 euros par mois, qu’il pourra suspendre sur simple demande. Les conditions tarifaires sont bon marché. Mais on regrette que la possibilité de faire une avance ne soit pas prévue au contrat. Celui-ci garantira chaque début d’année un taux de revalorisation minimum. Il est de 3,5 % net, hors prélèvements sociaux, pour 2016.
Versement initial minimum : 30 euros / mois ; versement complémentaire minimum : 150 euros ; frais sur versements : 2,90 % ; frais de gestion : 0,40 %.

——————————————————————————–
Assurance vie Duo Fédé (Assurance vie à bonus de fidélité proposée par La Fédération Continentale)

Ce contrat repose sur le principe du bonus de fidélité, réservé à une clientèle aisée. Les intérêts générés par l’épargne sont rapatriés chaque semaine, sans frais, dans une poche à part du contrat. Les avantages de cette mécanique sont avant tout fiscaux : le souscripteur ne déclare à l’impôt de solidarité sur la fortune que la valeur nominale de son contrat. Les intérêts ou les plus-values sortent donc de l’assiette d’imposition. Et en cas de retrait, il ne paiera pas d’impôt puisque la somme sera prélevée uniquement sur la partie du contrat sans intérêts. Banco. En contrepartie, le souscripteur ne récupère la poche – son bonus de fidélité – qu’au bout de huit ans. Attention, en cas de décès ou de rachat total entre-temps, la poche est perdue. Ce contrat multisupport donne accès à une quinzaine de fonds de gérants différents et au fonds en euros Epi, réputé pour ses rendements (4,75 % nets en 2004). Les intérêts de la poche sont gérés dans un fonds de fonds (GF Fidélité), à objectif de gestion prudente. Reste une question : autant d’avantages fiscaux attireront-ils un jour les foudres de l’administration fiscale ?

Versement initial : 30 000 euros min. ; vers. libre complémentaire : 7 500 euros ; vers. prog./mois : 1 000 euros min. ; frais sur versements : 4,50 % ; frais de gestion : 0,80 % sur le fonds en euros, 1 % sur les autres fonds en gestion libre.

——————————————————————————–
Assurance vie Nuances Privilège (Assurance vie proposée par la Caisse d’Epargne)

Accessible à partir de 150 000 euros, ce nouveau multisupport est réservé à la clientèle “gestion privée” de la Caisse d’Epargne. Son atout : l’accès à 80 fonds, dont quelques stars (Tricolore Rendement, Ulysse, etc.). Le contrat comprend aussi un fonds en euros et des options de sécurisation ou de dynamisation automatique des plus-values, facturées 0,6 % par arbitrage (une opération gratuite par an). Deux bémols au contrat: le souscripteur paie les frais d’entrée du contrat et ceux des fonds d’investissement choisis. Aucune garantie plancher n’est prévue en cas de décès de l’assuré. Une gestion sous mandat est proposée, avec des frais annuels de 1,6 %

Versement initial : 150 000 euros min. ; versements programmés/mois : 150 euros min. ; frais sur versements : 3 % max. ; frais de gestion : 0,60 % sur le fonds en euros, 1 % sur les autres fonds en gestion libre.

——————————————————————————–
Assurance vie Multiretraite (Combinaison d’un Perp et d’une assurance vie, proposée par le Crédit Mutuel du Nord Europe)

Les cotisations sont réparties entre un plan d’épargne retraite populaire, Multiretraite Perp, et un contrat multisupport, ACMN Avenir. Dans les deux cas sur un fonds à horizon. L’assurance vie rend le capital disponible. C’est une union fictive : rien n’empêche de cotiser à un seul des produits séparément. Ces contrats ne présentent pas d’atout particulier, hormis une garantie décès renforcée sur le Perp.

Versement initial : 50 euros min. ; vers. prog./mois : 25 euros min. ; frais sur versements : 4 % ; frais de gestion : 0,80 % sur l’assurance vie, 0,96 % sur le Perp.

——————————————————————————–

Assurance vie Aviva Puissance (Association d’un fonds garanti et de fonds de la gamme Aviva)

Jusqu’au 28 février 2017 dans le cadre de ses contrats d’assurance vie multisupports (Sélectivaleurs Croissance, Sélectivaleurs, Norwich Libre Option, etc.), la compagnie d’assurances Aviva propose Aviva Puissance 2, un produit combinant un support – qui garantit sur douze mois, à compter du 1er janvier 2017, un taux de 4,8% – avec un ou plusieurs des vingt-six fonds d’investissement de la gamme Aviva. Le 1er janvier 2006, les sommes versées sur le support garanti (50 % maximum du montant investi) seront arbitrées sans frais sur le fonds profilé Equilibre. Simultanément, les épargnants pourront arbitrer librement et sans frais les sommes investies sur les autres supports, sauf vers les fonds en euros, où les coûts d’arbitrage sont maintenus.

– Contrat Sélectivaleurs Croissance :
Frais d’entrée : 4,31% ; frais de gestion annuels : 0,98% ; frais d’arbitrage : 0,6%.

– Contrat Norwich Libre Option :
Frais d’entrée : 5% ; frais de gestion annuels : 0,6% ; frais d’arbitrage : 0,55%.

——————————————————————————–

Assurance vie  ING Direct Vie (Assurance vie proposée par ING Direct)

Bien connu pour son livret d’épargne Orange, ING Direct lance un contrat d’assurance vie de bonne qualité, assuré auprès de La Fédération Continentale. A versements et retraits libres, ce multisupport donne accès au fonds en euros de La Fédération Continentale, une valeur sûre du marché malgré un taux décevant en 2004, à 4,50% net. Au menu aussi, dix fonds d’investissement. Certains trouveront ce choix insuffisant. Il couvre, toutefois, les principales zones géographiques et permet en plus de diversifier son épargne sur un fonds Marchés Emergents et un autre Valeurs Technologiques Américaines. Parmi eux, deux fonds de premier choix : Tocqueville Ulysse ou Fidelity Europe. La grille des frais du contrat est attractive. Attention, cependant, les frais d’arbitrage à 0,25% sont seulement intéressants pour des montants arbitrés d’au moins 10 000 euros, compte tenu du minimum facturé de 25 euros. ING Direct Vie propose les rachats partiels programmés et la gestion par Internet. Il ressemble à d’autres contrats du Web assurés par La Fédération Continentale (Altaprofits Vie, Boursorama Vie ou Kapital-direct). Souhaitons, enfin, qu’ING Direct propose aux épargnants qui avaient souscrit son premier contrat, lancé en 2002 avec Cardif comme assureur, d’y replacer leur argent sans frais d’entrée.

Versements initial et complémentaire : 1 000 euros ; versements mensuels min. : 200 euros ; frais sur versements : 1% ; frais de gestion : 0,60% sur le fonds en euros, 0,88% sur les autres fonds.

——————————————————————————–

Assurance vie Gulliver (Assurance vie distribuée par le Crédit Lyonnais)

Ce contrat s’adresse aux parents ou grands-parents souhaitant constituer un capital pour leurs descendants. Le contrat est souscrit par l’enfant. L’épargne est placée sur un fonds en euros ou parmi trois profils. Une option gratuite permet de transférer annuellement les intérêts du fonds en euros vers l’un des profils. A 18 ans, le jeune reprend la main sur le contrat. En cas de versements programmés ininterrompus, les frais d’entrée sont réduits de 0,25% par an jusqu’à un plancher de 2,25%. A noter aussi une garantie plancher en cas de décès (100 000 euros de moins-value maximum), facturée 0,05% par an.

Versement initial : 50 euros ; vers./mois min. : 25 euros ; frais sur versements : 4% dégressifs ; frais de gestion : 0,60% sur le fonds en euros, 0,80% sur les fonds profilés.

——————————————————————————–

Assurance vie Entraid’Epargne Carac (Assurance vie proposée par la mutuelle Carac)

Mutuelle d’épargne retraite, la Carac lance un contrat d’assurance vie en euros dont une partie des frais sera reversée à la Croix-Rouge française. Les frais sur versements sont fixés à 3,44%, dont 1% revient à l’association. Par exemple, si le souscripteur investit 15 000 euros, 150 euros seront reversés à la Croix-Rouge française sous forme de dons. Voilà qui lui procurera une réduction d’impôt de 75% de ce montant en 2005, dans la limite de 470 euros, puis de 66% sur les sommes excédant ce plafond et ne dépassant pas 20% du revenu imposable du contribuable. De quoi baisser, indirectement, les frais d’entrée du contrat. La Croix-Rouge française adressera au souscripteur un reçu fiscal récapitulatif des versements chaque année. Ce contrat d’assurance vie est, en fait, une copie quasi conforme du Compte Epargne Carac, contrat en euros aux qualités reconnues, classé 5e au Grand Prix Mieux Vivre Votre Argent des contrats en euros 2004. On peut, certes, souscrire un contrat et faire des dons séparément. Mais cette formule combinée permet de rendre automatique le don à chaque versement. Epargner sur un bon contrat tout en soutenant une association reconnue d’utilité publique, voilà une bonne résolution pour 2005 !

Versement initial min. : 150 euros
Versement complémentaire minimum : 80 euros
Frais sur versements : 2,44 % + 1 % reversé à la Croix-Rouge française.
Frais de gestion : 0,45 %

Notre avis : très bon

——————————————————————————–

Ticking 10 (Combinaison assurance vie/crédit proposée par JP Morgan Fleming)

Etes-vous prêt(e) à emprunter pour placer ? Reposant sur le principe qu’il vaut mieux investir 1 500 euros tout de suite que 10 tous les mois, le montage proposé par JP Morgan Fleming marie un contrat d’assurance vie, le multisupport Stratégie Fleming Monde II, et un crédit amortissable. Concrètement, vous pouvez emprunter jusqu’à 100 fois votre capacité d’épargne mensuelle, avec un minimum de 10 000 euros. La somme prêtée est directement investie sur le fonds O’Top Ticking, dans un contrat d’assurance vie nanti au profit de la banque. A noter : ce fonds dispose d’une assurance de portefeuille en cas de baisse des marchés. Il garantit, au terme, 91,7% du capital investi. Votre épargne mensuelle vient rembourser, pour sa part, le crédit contracté, d’une durée minimale de dix ans. Le montage est alléchant, mais seulement gagnant si le fonds rapporte au final plus que le coût du crédit… auquel on ne manquera pas d’ajouter les frais de l’assurance vie. Le crédit à taux fixe affiche un taux effectif global (TEG) à 6,36% sur dix ans. Cher. Le TEG actuel du taux variable est à 4,62 % aujourd’hui.

Frais sur versements du contrat d’assurance vie : 5 % ;
frais de gestion : 0,92 %.

——————————————————————————–

Assurance vie Cardif Multi-Plus 2 (Assurance vie proposé par Cardif)

La version 2 du multisupport de Cardif évolue sur quelques points : baisse des frais de gestion du fonds en euros de 0,96 à 0,70% et passage en valeur quotidienne pour l’investissement de l’épargne. Donnant accès à plus de deux cents fonds, ce contrat propose aussi de nouvelles fonctions d’arbitrage automatique. Utile certes, mais gare à la facture. Les arbitrages sont facturés à 1%. Ces évolutions seront-elles intégrées à la première version du contrat ? Aucune confirmation de Cardif. A suivre donc.

Versement minimum : 1 500 euros à l’ouverture, puis 750 euros.
Versement mensuel minimum : 75 euros.
Frais sur versements : 4,75%.
Frais de gestion : 0,70% sur le fonds en euros, 0,96% sur les autres fonds.

Notre avis : moyen

——————————————————————————–

Assurance vie Antarius Horizon Premium (Assurance vie proposé Crédit du Nord)

Le Crédit du Nord vient de lancer Antarius Horizon Premium, un contrat d’assurance vie multisupport essentiellement destiné à sa clientèle haut de gamme. Il se compose d’un fonds obligataire, d’un fonds monétaire ainsi que de quatre fonds actions développant des thèmes de gestion différents : la multigestion avec deux fonds de la gamme Etoile Multi Gestion, la gestion sectorielle avec Antarius Rotation Sectorielle et, enfin, la gestion thématique avec Antarius Actions Thématiques qui distingue les valeurs de croissance des valeurs décotées. Mais pas de fonds en euros. A noter : le contrat propose soit une répartition libre de l’épargne par l’assuré, soit une gestion à horizon (voir page 36). En fonction d’une date d’échéance fixée par le titulaire du contrat, les capitaux investis sont progressivement sécurisés en passant des fonds actions vers les fonds obligataires et monétaires.

Versement minimum : 1 000 euros à l’ouverture, puis 150 euros (versements libres) ou 100 euros (versements programmés).
Frais sur versements : 3%.
Frais de gestion : 0,96%.

——————————————————————————–

Assurance vie Concordances Générations (Assurance vie proposée par Legal & General)

Ce contrat permet de réaliser une donation à ses enfants ou petits-enfants dans le cadre de l’assurance vie. Pas besoin de passer devant un notaire, comme pour une donation classique : le contrat souscrit au nom du donataire sert de support, avec la rédaction d’un pacte adjoint pour bloquer les fonds jusqu’à un certain âge. Ce contrat n’est autre que le multisupport Concordances 2, connu pour ses frais d’entrée à… 0 %.

Versement libre min. : 10 000 euros. Frais sur versement : 0%. Frais de gestion : 1%.

——————————————————————————–

Assurance vie MMA Retraite (Assurance vie proposée par MMA)

Ce contrat est destiné à se préparer un complément de retraite sous forme de rente. Mais à l’inverse du PERP, l’assureur garantit ici le taux de rente pour chaque versement. Le souscripteur peut toutefois opter pour une gestion à horizon plus dynamique, sans taux de rente garanti cette fois. S’il le souhaite, l’assuré peut sortir en capital à tout moment ou effectuer des rachats partiels. Ce produit est bien plus intéressant que le PERP pour toutes les personnes pas ou modérément fiscalisées. Il est aussi décliné en version Madelin. A noter que le contrat est assorti d’un service de protection juridique retraite, pour faire valoir ses droits en cas de litige.

Versement libre min. : 100 euros . Versements programmés min. : 50 euros / mois. Frais sur versement : 4,80% . Frais de gestion : 0,80%.

——————————————————————————–

Assurance vie Kapital-Direct

Proposé par Placement-Direct, la centrale discount de l’épargne créée en 2000, ce contrat d’assurance vie bon marché va séduire les épargnants autonomes. Comme tout bon contrat vendu par Internet, il affiche des frais très attractifs. Sur les versements, ils sont à 0,75 %, mais plafonnés à 150 euros au total. En somme, une fois les 20.000 premiers euros investis, ces frais disparaissent. Les frais de gestion des unités de compte sont aussi bon marché. Ce contrat se gère à 100 % en ligne, les arbitrages sont à J+1, et il comprend 53 fonds. Idéal, pour qui veut profiter des marchés financiers, d’autant que le contrat offre un arbitrage annuel gratuit et les facture ensuite 15 euros en ligne (0,5 % par courrier , avec un maximum de 100 euros).
Autre atout : son fonds en euros est celui du contrat Epi 1 de Prudence Vie, filiale de La Fédération Continentale (5,11% en 2003). Le contrat propose aussi une garantie plancher en cas de décès, des modes de gestion de l’épargne automatisés (par exemple, la sécurisation des plus-values) facturés 0,5 % l’acte et, enfin, la possibilité de mettre gratuitement en place des rachats partiels programmés.

Versement initial min : 1 000 euros
Vers libre minimum : 100 euros en ligne ; 500 euros par chèque
Vers./mois min. : 100 euros
Frais sur versements : 0,75 %, plafonnés à 150 euros
Frais de gestion : 0,6% sur fonds en euros, 0,75% sur les autres.

——————————————————————————–

Assurance vie Plan Cèdre 2 (Assurance vie proposée par Azur Assurances)

Ce nouveau monosupport en euros vient en enterrer un autre, Plan Cèdre, créé en 1996 et déjà fermé à la commercialisation. Pourquoi ? Aucune modification essentielle n’apparaît dans Plan Cèdre 2, sinon la petite baisse des frais d’entrée, encore élevés toutefois. Son fonds en euros repose sur l’actif général de la compagnie d’assurances. Le contrat affiche un taux minimum de 3,20% pour 2004.

Versement libre min. : 750 euros ; vers. mensuel min. : 50 euros ; frais d’entrée : 4,95% ; frais de gestion : 0,60%.


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars Cette page a été notée 5 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...


Dans la même thématique :

  • azur multisupport
  • mma contrat 3 etoiles 1987
  • rexuiz
  • suspendre versements assurance vie MMA

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY